Twins#0 (The Bridge) : improvisation de jazz

: 20 octobre 2017 | : Atelier des initiatives | : admin

Vendredi 13 octobre rendez vous au Pannonica pour une soirée Twin#0 (The Bridge).

The Bridge c’est un pont entre les USA et la France, une passerelle de jazz où les notes sont universelles. des musiciens de Chicago rencontrent des musiciens Français, pour la première fois, ou non, et improvisent du jazz.

Ce Twins est particulier, le #0, le tout premier. Il a été formé en 2013 à Chicago où deux saxophonistes et deux batteurs se sont rencontrés pour la première soirée The Bridge. L’entente fut remarquable et un album en est même sortie.

JPEG - 3.3 Mo

Pour ma part, ce fut la première fois que j’allais à un concert d’improvisation de jazz. Un concert où quatre univers se rencontrent, se répondent, où les notes sont un dialogue en construction. Je ne suis pas musicienne, et les premières notes m’ont décontenancée. Elles n’avaient pour moi aucune logique, aucune harmonie. C’était une véritable cacophonie. Je ne retrouvais pas le saxophone, dilué dans les effets des batteries ultra modernes. Ce fut mon ressenti durant le premier morceau joué.

Et puis peu à peu mon oreille a apprécié. Les musiciens, surtout les Français, ont réussi à me faire entrer dans ces univers farfelus. C’étaient des cracks. Fred Jackson Jr et Stephane Payen jouaient du saxophone alto, Makaya McCraven jouait de la batterie et avait une pédale électronique. Et Edward Perraud m’a ensorcelée avec sa batterie. Percussionniste hors-paire, il avait de plus une énergie folle. J’ai passé tout le concert à le regarder et à être subjuguée par ses prouesses.

Ce concert m’a inspirée plein d’énergies et un public, plutôt initié, suivait parfaitement la cadence. Je me suis senti privilégiée de pouvoir être là, de ne pas tout comprendre mais d’être émerveillée par cet univers inconnu qu’est l’impro de jazz.

Clo Dio

Allons plus souvent au Pannonica !!!