Rosette + Imperial quartet au Pannonica : une drôle de soirée

: 16 octobre 2012 | : Atelier des initiatives | : Atelier des initiatives

Pannonica, c’est une petite salle chaleureuse, presque intimiste, nichée dans une brèche entre deux grands immeubles. Un club de jazz comme on peut l’imaginer au 21ème siècle. Deux concerts sont proposés pour l’ouverture de la saison, et ils s’avèrent tous deux surprenants, pour les oreilles averties comme pour les autres.

Une surprise dès la première minute puisque les quatre musiciens de Rosette se révèlent être tout de suite et avec bonheur de véritables comédiens. L’originalité et la qualité du groupe tiennent à leur capacité d’invention. Cela passe autant par les objets divers dans lesquels ils dénichent des sons improbables que par leur talent d’auto-dérision et leur enthousiasme dément. Ils donnent à voir et à entendre une prestation singulière, dans laquelle on passe de moments d’improvisation savante en provocations délirantes.

L’association des deux groupes est logique mais pourtant très contrastée. L’Imperial Quartet paraît plus sérieux et peut-être moins visuel, mais non moins vivant ! C’est avant tout une formation musicale dans laquelle l’improvisation occupe une place majeure et offre un son pénétrant. Les deux saxophonistes polyvalents donnent la réplique à un batteur et à un contrebassiste de talent et la formation fait preuve d’une complicité bienvenue. Un ensemble rythmé qui laisse le champ libre à l’élan créatif et expérimental.

En bref, une programmation colorée et percutante qui ne laisse présager que des bonnes choses pour la suite de cette saison 2012-2013.

A voir et à écouter :

Lazar // atelier des initiatives