Quand le public s’en mêle…

: 16 avril 2013 | : Action Culturelle Interviews | : lycee Guisthau

Avec sa nouvelle formation à sept musiciens, Pulse Session joue pour la première fois au Pannonica le soir du 29 mars. Les spectateurs, enthousiastes, se confient.

Par Bérangère Lavigne

 

Le public du Pannonica, composé de spectateurs fidèles ou curieux,a apprécié l’ambiance pêchue et énergique émanant du groupe. « J’ai beaucoup aimé, et j’ai été agréablement surpris,confie Bernard, 61 ans. Ils sont très énergiques, c’est un collectif qui fonctionne. » Jean-Martial, la cinquantaine, professeur de musique et amateur de jazz, le confirme : « Très rythmé. »

D’une autre génération, Agathe, 16 ans, souligne sa préférence pour certains instruments : « Le saxophoniste était très bien. ». Muriel, 45 ans, la rejoint : « Très très bien, surtout le trombone et la trompette. Ils assurent pour une première fois ! »

Malgré tout, certains avis restent peu favorables, comme celui de Micheline, 63 ans : « J’ai eu un peu de mal à accrocher… je préfère le vieux jazz, le jazz traditionnel d’avant-guerre. Pour moi, il manque une mélodie, un thème récurrent. » Il est vrai que le jazz que nous avons entendu est très différent du jazz d’avant-guerre. Le style de Pulse est nouveau, entraînant,. Un mélange d’acoustique et d’électrique aux accents groovy, une musique fortement inspirée du Funk.

Bérangère, 15 ans, justifie le sentiment de Micheline : « La première fois que je suis allée au Pannonica pour écouter du jazz, et ne connaissant pas le bâtiment, je m’attendais à m’enfoncer dans des fauteuils moelleux tout en écoutant du bon vieux jazz traditionnel. J’ai vite découvert que ce serait tout sauf ce genre de musique ! Le concert auquel j’ai assisté m’avait déçue. C’est donc avec peu de motivation que je suis venue à la représentation de Pulse. Mais quand ils ont commencé à jouer, j’ai été transportée. Je ne regrette vraiment pas d’être venue, ça en valait la peine! »

 

N’en déplaise à la « grincheuse », pour les fidèles ou petits nouveaux du Pannonica,ce concert a été un régal. A chaque fin de solos, le public n’a pas boudé son plaisir en redoublant d’applaudissements et en encourageant les musiciens de plus belle. Dommage qu’il n’y ait pas eu de rappel !