Olivier Prou : « Je n’ose pas avoir de grandes ambitions de musicien. »

: 16 avril 2013 | : Action Culturelle Interviews | : lycee Guisthau

Quelques heures avant le concert de Pulse Session, Olivier Prou -saxophoniste baryton- a accepté de se livrer à notre portrait chinois. Dans une ambiance bon enfant, il nous évoque ses meilleurs souvenirs …
Par Solenn Bouley, Zoé Mosset-Raby et Marina Chedotal

Si vous n’aviez pas joué de cet instrument, lequel auriez vous aimé jouer?

La trompette !

Votre meilleur souvenir de concert :

Nous avons joué avec Pulse cette année aux Rendez-Vous de l’Erdre. Nous n’étions alors que cinq dans le groupe. Aujourd’hui il y a deux nouveaux membres et c’est la première fois que nous jouons ensemble en public ce soir, je suis stressé !

Une rencontre musicale que vous aimeriez vivre …

Sonny Rollins, un saxophoniste américain.

Le morceau que vous écoutez en boucle …

Je n’en écoute pas qu’un, cela tourne beaucoup ! Si je dois en dire un seul que j’écouterais réellement en boucle ce serait « Shake everything you’ve got » de Maceo Parker.

Le nom du premier morceau que vous avez joué …

Quand j’ai commencé le saxophone à l’âge de neuf ans, il ne devait pas y avoir beaucoup de notes ! Le premier morceau marquant, ce serait « Blues for Alice » de Charlie Parker que j’ai dû jouer vers 16-17 ans …

Êtes vous plutôt vinyle, CD ou mp3 ?

Vinyle, sans hésiter !

Un lieu insolite où vous avez joué …

Devant Buckingham palace ! J’étais avec un orchestre… On s’est fait virer au bout de cinq minutes mais on y a joué !

Un saxophoniste qui vous inspire …

Maceo Parker !

Votre rêve en tant que musicien…

En fait je ne suis pas musicien à part entière car je suis aussi professeur en lycée et je ne suis pas prêt à quitter ce métier que j’aime beaucoup. Je n’ose pas avoir de grandes ambitions de musicien … En fait j’aimerais beaucoup jouer dans un club de jazz à New-York comme le Blue Note par exemple pour m’en prendre plein la gueule en jouant avec d’excellents musiciens !