scène jazz et musiques improvisées à Nantes

Vernissage André Francis «Mr Jazz»–collection privée-photos et dessins

Il commence dès 1947 à organiser des concerts. Dès lors, il n’est pas une formation marquante ou un grand festival qu’il n’enregistre pour l’ORTF, puis Radio France, voire la télévision. Sa place derrière la scène lui permet d’être un témoin privilégié des principaux courants du jazz comme des jeunes générations de créateurs. Pendant plus de 50 ans, tout en étant au service de ceux qui font croître et s’épanouir les jazz sous toutes les latitudes, son regard bleu d’homme pressé n’a cessé de les illustrer. En parallèle, par des peintures, dessins, collages et « imprographies », il crée un monde graphique plus personnel. Ce chercheur insatiable propose ici quelques-uns des portraits de jazzmen qu’il a appréciés, sinon bien connus et fréquentés en retour des émotions musicales qu’ils lui ont offert.