scène jazz et musiques improvisées à Nantes

Shore to Shore (The Bridge #4)

shore-to-shore-the-bridge

Comment décrire une musique qui s’est mise à exister au printemps 2014, à Chicago, comme une île surgie des profondeurs de l’océan, qui n’apparaissait encore sur aucune carte ? peut-être avec les mots de Julien Desprez : « Les deux basses et la guitare représentent pour moi comme un profond tunnel, éclairé par les instruments à vent.
Au-delà de ce tunnel, nous attendent, peut-être, la lumière ou l’obscurité… » Ce quintet est né de l’envie d’explorer les possibilités d’une formation dénuée de claviers et de percussions, mais dotée d’une section de cordes d’un genre particulier : les ébullitions de deux bassistes (Matt Lux et Mathieu Sourisseau) qui ne jouent pas de contrebasse, et les influx d’un guitariste (Julien Desprez) qui joue de l’électricité. Avec, pour se placer sur orbite ou pour sortir de cet orbite, par expulsion d’une masse sonore propulsive, la circulation tourbillonnaire de deux instruments à vent : un cornet (Rob Mazurek) et un saxophone baryton ou une clarinette (Mwata Bowden). Une musique de gravités, de forces d’attraction, donc. (Alexandre Pierrepont)

Avec...

Rob Mazurek : cornet, électronique / Mwata Bowden : clarinette, saxophone baryton / Julien Desprez : guitare électrique / Matt Lux : basse électrique / Mathieu Sourisseau : basse électro-acoustique