scène jazz et musiques improvisées à Nantes

Retour vers le futile

Les soirées Retour vers le (f)utile ont pour but de créer un échange autour de thématiques sociétales, de s’interroger sur la place accordée par notre société aux actions d’utilité sociale et de réfléchir sur des problématiques de société.
Gratuites et ouvertes à tous, elles invitent des intervenants de différents horizons à débattre sur la même thématique, à s’exprimer sur des préoccupations mu-tuelles, puis à conclure la soirée autour d’une proposition artistique (concert, théâtre, exposition…). Ces soirées s’accompagnent en amont, en fin d’après-midi, d’une « Visite des Coulisses », dispositif permettant au public de découvrir l’envers du décor, la face cachée de lieux nantais !

« La Culture pour tous : une utopie ou une réalité? »

Le débat s’ouvrira à 19h30 et la musique retentira à partir de 21h !

De quoi on va vraiment parler ?
Pour cette soirée au Pannonica, nous souhaitons engager le débat avec tous !
Que tu sois acteur de la vie culturelle nantaise ou pas, élu ou électeur, salarié du milieu cultu-rel – et de tout autre domaine- ou bénévole, artiste ou spectateur, amateur de pratiques artis-tiques ou totalement indifférent… Qui que tu sois, n’hésites pas à venir partager ton idée sur la place de la culture dans notre société et à créer le débat autour des inégalités culturelles qui touchent notre pays !
Médiation culturelle, action cultu-relle, tarif attractif des salles de spectacle, volonté de décentralisa-tion etc. TOUT y passera !
Beaucoup de dispositifs sont mis en place pour démocratiser l’accès à la culture mais ont-ils une réelle efficaci-té ?
Quels peuvent-être les objectifs d’une véritable démocratisation culturelle?
Ces objectifs sont-ils partagés par tous ou existe-t-il des lieux élitistes et des lieux populaires ?
Comment réussir à dépasser ces cli-vages?
Après avoir partagé nos constats, nous chercherons à les expliquer et à rele-ver, perfectionner ou imaginer les moyens d’agir sur ces inégalités.

Y’a du pain sur la planche !

Samuel Poirier et Emile Chiffoleau de l’Atelier des Initiatives animeront la soirée.
Pour pimenter tout ça, Julien Jumeau du Pannonica , le président de Nantes Jazz Action, Pierrick Vially de Pick Up Production, Manon Pasquier de P’tit Spectateur et Cie, Raphaëlle Pilorge de Trempolino, Benjamin Mauduit, élu émergence, nuit et développement des pra-tiques artistiques en milieu scolaire et universitaire, Anthony Pouliquen, éducateur popu-laire…. et bien d’autres ( comme vous ! ) apporteront leurs expériences et réflexions sur le sujet !

Suivi du concert de Colunia

Avec le groupe Colunia, qui autour d’une harpe chromatique, tisse un jazz de chambre ludique, y incorporant notes indiennes et improvisations acrobatiques.
Le quartet nanto-rennais, fondé fin 2013 autour de la harpiste Emilie Chevillard, joue sur leurs influences : d’un côté, l’improvisation initiée par John Coltrane, polarisée par des emprunts indiens et indonésiens ; et de l’autre, l’orchestration à l’européenne.
Entre voyage de chambre et colorisme, les compositions de Colunia rompent les conformités avec la présence d’un nouveau type de harpe dite chromatique !

Emilie Chevillard : harpe chromatique / Ludovic Ernault : saxs alto & soprano / Rémi Allain : contrebasse / Florian Chaigne : batterie /

Plus d’infos à venir sur
www.atelierdesintiatives.org