scène jazz et musiques improvisées à Nantes

Joachim Florent solo

Parce qu’il fait passer sa contrebasse par toutes les nuances de l’arc-en-ciel sonore, parce qu’il rend des hommages directs à Arvo Pärt et indirects à Bach, parce qu’il sait mener son récit, on ne s’ennuie jamais avec Joachim Florent (Jean Louis, Imperial Quartet…).