scène jazz et musiques improvisées à Nantes

Jimmy Belah « Achika » + Conférence/table-ronde « du Dahomey au BénIn »

Après l’Estonie, pendant plusieurs jours Nantes accueille le BIM « Benin International Musical » , un orchestre reflétant la richesse de la Culture béninoise.

Jimmy Belah « Achika ». Dès son plus jeune âge, Jimmy Belah pratiquait déjà la musique dans la chorale de l’église que dirigeait son père et dans les cérémonies et les fêtes avec sa maman, percussionniste dans un groupe de musique traditionnelle. Jimmy Belah de son nom d’artiste est le jeune batteur emblématique de sa génération au Bénin. Après avoir joué avec le Poly-rythmo, Gnonnas Pedro et bien d’autres, il continue sa route en tant que compositeur, arrangeur sur des projets d’album des artistes tels que Faty, Ramou et directeur artistique avec la célèbre chanteuse Sessimè. Sa maîtrise de la musique béninoise impressionne, mais quand on entend chanter Jimmy Belah s’accompagnant à la guitare, ce sont les racines profondes du Dahomey qui ressurgissent.Pour cette soirée Jimmy Belah sera accompagné de deux artistes nantais du collectif 1name4aCrew, Xavier Thibaud et David Morand ainsi que de plusieurs artistes du Bénin international Musical.

Conférence/table-ronde « du Dahomey au Bénin » / autour de pierre Lepidi et d’artistes béninois. Pierre Lepidi est journaliste au quotidien Le Monde depuis 1995. Membre du service Afrique de la rédaction, il a parcouru plus d’une vingtaine de pays pour ses reportages, de l’éthiopie à la Mauritanie en passant par le Rwanda. en octobre 2017, il a marché au Bénin sur l’ancienne route des esclaves, qui va d’Abomey à Ouidah, puis de Ouidah à Cotonou. Au fil de cet itinéraire, par lequel sont passés plus d’un million d’esclaves, il raconte le Bénin d’aujourd’hui, avec ses difficultés, mais aussi ses espoirs.

Avec...

Jimmy Belah : chant, guitare, percussions, batterie / Brigitte Kiti alias Amessiamey : chant / Emile Totin : percussions / Xavier Thibaud : saxophone barython / David Morand : trompette

co-production

Coréalisation Togezer Productions et Nantes Jazz Action (Pannonica).