scène jazz et musiques improvisées à Nantes

Festival Eurofonik : Charkha « la colère de la boue »

Charkha-HD-©-Eric-Legret

Impulsé par le flûtiste Gurvant Le Gac, le projet Charkha unit six musiciens à la recherche constante d’une transe collective. en empruntant les chemins parcourus par John Coltrane, rabih Abou-Khalil, Henri Texier, Kristen noguès ou Steve Coleman, Charkha fait vibrer son jazz mod all (signifie autrement en langue bretonne), son groove rural, comme une musique engagée et enracinée, qui se joue de la modalité aux confluents des musiques populaires, jazz et contemporaines… Porteur de cet esprit de l’Open Source, Charkha s’inscrit dans ce mouvement en permanente expérimentation, en train de s’inventer, de s’actualiser… Autour du leader, une très belle équipe, un collectif soudé dont les musiciens ont tous connu la « Kreiz Breizh Akademi » d’éric Marchand !

Charkha présente le fruit de sa dernière résidence au Pannonica, en partenariat avec le festival Aux heures d’été.

Avec...

Faustine Audebert : voix / Florian Baron : guitare / Gaëtan Samson : percussions / Jonathan Caserta : contrebasse / Timothée Le Bour : saxophone / Gurvant Le Gac : flûte traversière

Discographie

à paraître sur le Label INNACOR en avril 2018

co-production

Une coréalisation Nouveau Pavillon et Nantes Jazz Action (Pannonica) dans le cadre du festival Eurofonik, musiques des mondes d’Europe.

Vidéo